vendredi 31 mai 2013

L'oignon doux de Trébons

L'oignon doux de Trébons

Un produit originaire de Bigorre

 
L'oignon doux de Trébons


Trébons est un petit village de la haute vallée de l’Adour connu dans le département des Hautes-Pyrénées pour sa culture ancienne d’une variété d’oignon à la saveur douce et au bulbe allongé. Les traces écrites les plus anciennes de cette culture remontent au début du 18ème siècle. L’oignon de Trébons est issu d’une tradition forte sur un territoire unique, son berceau d’origine : la Bigorre. Cette région est nichée entre les Pyrénées et le Val d’Adour. Sur ces terres d’alluvions, il bénéficie d’un micro-climat, d’une terre saine et de tous les soins nécessaires à la bonne réussite de sa culture.
En 1974 a eu lieu la 1ère fête de l’oignon à Trébons.
En 1992, il n'y avait plus que 2 producteurs à Trébons mais tous les jardins familiaux en produisaient (150 000 bulbes sur le département).
En 2000, la variété Hourcadère, du nom d’une chapelle de Trébons, a été inscrite au Catalogue Officiel.

Un oignon d'exception
L’Oignon Doux de Trébons se présente sous la forme de quenouilles de 10 à 15 cm de long.
Ses spécificités :
• Doux : l’Oignon Doux de Trébons est très agréable et très savoureux lors de sa dégustation.
• Sucré : il donne aux plats une légère saveur sucrée, contrairement à de nombreux oignons dont l’acidité est caractéristique.
• Facile à digérer : le consommateur hésite bien souvent à manger de l’oignon car sa digestion est parfois difficile. L’Oignon de Trébons a la particularité, reconnue par les consommateurs, de se digérer très facilement.
• Facile à cuisiner : il se consomme aussi bien cru (dans une salade fraîcheur et même en croque au sel) que cuit (poulet ou lapin à l’oignon doux de Trébons, tarte à l’oignon, omelette de Trébons…)
• Peu lacrymogène

On peut le consommer durant toute l’année. Les différents stades de récolte lui confèrent tour à tour un aspect, une couleur et une saveur spécifique :
• L’Oignon doux primeur de mai à juillet,
• L’Oignon demi-sec puis sec d’août à septembre,
• Les « Cébars » (repousses sucrées d’oignon sec remis en terre) de novembre à avril.
• Enfin, le reste de l’année, il peut se consommer en confit d’oignons de Trébons (en accompagnement d’un foie gras, d’un magret, d’une viande blanche, en tarte...).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire