mercredi 3 juillet 2013

véritable gâteaux à la broche


  véritable gâteaux à la broche

histoire : 

L'origine du gâteau à la broche ou rocher des Pyrénées est très controversée.
Une tradition l'attribue au maître pâtissier du roi de Prusse qui l'aurait créé dans les années 1790 à Salzwedel.
Il aurait été ramené en France par les armées de Napoléon de retour du Caucase.
Il fut tout de suite adopté par les populations rurales des Pyrénées.
Traditionnellement préparé pendant les soirées d'hiver, c'est surtout un gâteau de fête qui sert à saluer les grands événements de la vie : mariages et baptêmes.



Sa forme conique, pourvue de « piques » est liée au mode de préparation : de la pâte liquide versée sur une broche de forme conique, tournant plus ou moins rapidement à proximité d'une source de chaleur.
La pâte se solidifie comme une crêpe, formant un anneau prolongé par des excroissances en stalactites autour de la broche.
Le processus est répété plusieurs fois de manière à constituer, couche après couche, le gâteau.

Il sera découpé horizontalement du haut vers le bas révélant les anneaux dorés caractéristiques de la cuisson.
En France, on le trouve dans le Massif Central et dans les Pyrénées.


La tradition du gâteau à la broche est particulièrement répandue dans l'Aveyron.
La Confrérie du Gâteau à la broche sise à Arreau (Hautes-Pyrénées) organise chaque année, en juillet, 

 la Fête du gâteau à la broche.


la recette

ingrédients :
- Oeufs
- Sucre
- Farine
- Beurre
- Rhum, Ricard.
( Sans colorants sans conservateurs)


préparation

Clarifier les oeufs. Blanchir les jaunes d'oeufs et le sucre. Incorporer petit à petit la
 farine et le beurre fondu. Monter les blancs en neige, les mélanger délicatement à la pâte puis y ajouter les arômes. Laisser reposer la pâte.
 Le gâteau à la broche est cuit sur un moule conique devant le feu de cheminée. Un plat est installé dessous pour récupérer la pâte qui ne se fixe pas.
 On recouvre le cône d'un papier sulfurisé que l'on enduit de beurre. On fait chauffer le moule, lorsque le papier sulfurisé commence à dorer, on fait couler la pâte, sur le cône qui tourne doucement, pour qu'elle se fixe. Quand le moule est recouvert de pâte on fait cuire la couche à feu vif. C'est de cette façon que se confectionne les
couches succesives qui forment l'épaisseur du gâteau.
Le temps de cuisson est d'environ 3 heures suivant la vivacité du feu.
Le gâteau à la broche peut se consommé immédiatement ou se garder pour les plus patients 1 mois.
Le gâteau à la broche se déguste avec une créme anglaise, de la glace, de la salade de fruits....
 
 
fête,féria,festival,concert,tradition,exposition, gastrononie ......
...........suivez nous sur facebook ou flashez nous
suivez sur facebook https://www.facebook.com/vuessurlespyrenees
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire