dimanche 29 décembre 2013

Le homard une star des fêtes

Le homard une star des fêtes

histoire et origine : 


  l'histoire du homard est celle d'une surpêche, sans gestion des stocks.
au 17e siècle, il était considéré comme un plat pour les pauvres .Le homard est décrit dans les textes romains et même représenté sur des frises. Apprécié durant le Moyen-Age, on lui prêtait des vertus curatives pour les maladies rénales .
  Actuellement , le homard est un produit raffiné, surtout rare, puisqu'il se trouve majoritairement dans des zones de pèche interdite et les prix grimpent .


  Le homard du Maine et le  homard européen , chez le poissonnier, se différencient facilement par le prix l'américain étant moins cher et moins goûteux .De préférence, le homard bleu, ou homard breton a une chair d’une fermeté incomparable.

 Choisissez-le bien vivant et vigoureux puis de petite taille, 500 à 550 grammes.de préférence prenez une femelle dont la queue est plus large ( en la retournant sur le dos) . Attention, évitez de l’acheter si elle porte des œufs, sa chair est moins gouteuse

santé

  Le homard contient de petites quantités d’acide eicosapentaénoïque (AEP) et d’acide docosahexaénoïque (ADH), 2 acides gras de la famille des oméga-3, favorisant un bon fonctionnement immunitaire, circulatoire et hormonal. 
  Ces acides gras sont reconnus pour réduire la tension artérielle, les triglycérides sanguins et la formation de caillots sanguins
 Le homard est une excellente source cuivre, phospore,sélénium, zinc et de vitamine B12 : une portion de 100 g comble plus de 100 % des besoins quotidiens .



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire