dimanche 29 novembre 2015

la véritable Tartiflette savoyarde

Origine de la tartiflette
La tartiflette prend son origine dans le massif des Aravis en Haute-Savoie. Son nom Tartiflette dérive du nom de la pomme de terre en savoyard "  tartiflâ ".


Préparée avec du Reblochon, cette recette fut inventée et lancée par le Syndicat interprofessionnel du Reblochon dans les années 1980, pour doper les ventes de ce délicieux fromage.

_____recettes, astuces, évènement______________________________________


 suivez nous sur facebook




Les pieds sous la tabl

 

recette de la véritable Tartiflette savoyarde
 
la véritable Tartiflette savoyarde Temps de préparation : 60 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes) : 

- 1 kg de pommes de terre
- 300 g de lardons fumés
- 4-5 échalotes
- 20-25 cl de crème fraiche entière
- 1 reblochon fermier



préparation

Faire cuire les pommes de terre (avec la peau) à l'eau.
Réservez.
Eplucher les échalotes et les faire revenir dans un mélange beurre-huile jusqu'à ce qu'elles soient dorées.
Ajouter les lardons, les faire cuire.
Eplucher les pommes de terre et les couper en rondelles de 1 cm d'éapisseur, les mettre dans une poêle sufisamment graissée, les retirer du feu une fois qu'elles sont bien croustillantes.
Faire chauffer le four à 200°C (thermostat 6-7).
Dans un plat alterner les couches de pommes de terre et de lardons-échalotes.
Une fois les couches terminées, napper de crème liquide.
Maintenir le plat au chaud.
"Gratter" légerement le reblochon, le couper en lamelles de 2 cm d'épaisseur.
Le disposer 15-20 minutes avant le service afin qu'il soit juste fondu.

Remarques :

Conseil Plus : le mieux c'est de faire le plat la veille, de le réchauffer 1 heure avant à 180°C (thermostat 6) er de rajouter le reblochon, au dernier moment. Tous les ingrédients baignent dans la crème, l'ensemble est crousti-moelleux.


dimanche 22 novembre 2015

tradition : LES 13 DESSERTS DE NOEL EN PROVENCE

 LES 13 DESSERTS DE NOEL EN PROVENCE


LES 13 DESSERTS DE NOEL EN PROVENCE



Les listes de ces 13 desserts divergent en Provence d'une ville à l'autre. Le mieux reste encore de partir des 4 mythiques mendiants, des deux 2 nougats et de la pompe à l'huile.

- Des noix
- Des figues sèches
- Des amandes
- Des raisins secs
- La pompe à l'huile qu'on appelle aussi fougasse
- Le nougat blanc
- Le nougat noir
- Des dattes
- Des calissons d'Aix
- La pâte de coing
- Du raisin blanc
- Les oranges ou clémentines ou mandarines
- Fruits confits

on peut y ajouter
- oreillettes ou merveilles
-  abricots secs
- calissons d'Aix

   La célébration de la Nativité en Provence garde un caractère de fête religieuse et familiale. Le réveillon de Noël, ne peut se concevoir sans les 13 desserts traditionnels.
  La coutume des treize desserts est assez ancienne. On dit qu’elle pourrait avoir pris naissance parmi les membres du "Cremascle", une association marseillaise de la fin du XIX siècle.
Marie Gasquet, née à Saint Remy de Provence vers 1870, a également écrit : " il faut 13 desserts, 13 assiettes de friandises, 12 qui versent les produits de la maison, du pays, du jardin, et la treizième, beaucoup plus belle, remplie de dattes".

  Le félibre Frédéric Mistral, décrit les treize desserts comme "uno sequèlo de privadié requisto" (une quantité de friandises exquises).
On dit aussi qu’à l’origine, ils n’étaient composés que de 12 pains et d’une grosse miche marquée d’une croix.

Quelle que soit l’origine de cette tradition, Les 13 desserts symbolisent, au moment de la Cène, Jésus entouré de ses 12 apôtres.
Elle regroupe aussi différents symboles, comme :

- celui de quatre ordres religieux mendiants,
- la coutume de rompre la pompe à l’huile, en souvenir du "pain rompu"  par le Christ. Si on la coupe on est ruiné dans l'année,
- les fruits d'Afrique font référence aux Rois Mages,
- les nougats, blanc et noir, représenteraient le bien et le mal.



 



___________ suivez nous ! sur twitter et facebook _________


Les pieds sous la table





vendredi 20 novembre 2015

Épiphanie 2016

Épiphanie  2016 
le dimanche 3 janvier 2016
on fête l'Épiphanie, c'est à dire la présentation de Jésus aux Rois Mages. On l'appelle aussi le jour des Rois.
galette des rois brioche 2016

  L'origine de l'Épiphanie est la fête pré chrétienne du 6 janvier. C'était une fête en liaison avec le solstice d'hivers. Elle avait lieu 12 jours après Noël. Ces 12 jours viennent du décalage entre le calendrier lunaire et le calendrier solaire. Douze moins lunaires font 354 jours, il faut donc rajouter presque 12 jours pour faire une année solaire. Ces 12 jours ont été considéré dans le monde pré chrétien comme le temps nécessaire à la maturation du soleil après le solstice d'hivers. Ce sont des nuits critiques, "enchantées" ou les démons reviennent pour restaurer le chaos primordiale. Le soleil doit revenir de sa mort et renaître.

  Ces douze jours ont donné naissance à des coutumes très diverses. Le symbolisme des douze nuits est multiple.
  En Angleterre, en Irlande et dans les pays scandinaves, on allumait tous les soirs de Noël à l'Épiphanie la grande bougie de Noël. 

 A l'origine de la fève et de la galette des rois
galette des rois 2016

La tradition avait déjà cours au XIVème siècle. Elle était partagée en autant de portions que de convives avec une part supplémentaire destinée au premier pauvre qui se présentait. La forme ronde et dorée du gâteau est sans doute une référence au culte solaire des Saturnales. Dans cette galette est dissimulée une fève. Elle vient d'une coutume romaine qui consistait à tirer au sort le roi du festin au moyen d'un jeton noir ou blanc. Celui qui la reçoit est par conséquent déclaré roi.
Maintenant que la galette des rois n'a plus de secrets, il ne reste plus qu'à la déguster !
la feve
Du haricot sec à la fève dorée à l'or fin 24 carats, on peut en trouver en plastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine. La fève est devenue un véritable objet de collection ! Ainsi le Musée de Blain en conserve plus de 10 000. Les collectionneurs de fèves sont appelés les fabophiles .

___________________________________________

 suivez nous sur facebook


Les pieds sous la table


lundi 2 novembre 2015

la Sauce chasseur

la Sauce chasseur
Sauce chasseur
Sauce chasseur

ingrédients :


- 200 g de champignons
- 2 c à s d'échalotes hachées
- 2,5 dl de vin blanc sec
- 2,5 dl de bouillon de volaille
- 1 c à s de concentré de tomates
- 1 c à s de farine
- 45 g de beurre
- 1 c à s de fines herbes (persil, cerfeuil, estragon)
- sel, poivre

Sautez, à feu vif, les champignons coupés en lamelles dans 20 g de beurre.
Lorsqu'ils colorent, ajoutez les échalotes, diminuez le feu et laissez suer 3 minutes.

Réservez alors les champignons et les échalotes sur une assiette.

Mettez la farine dans la poêle et mélangez avec une spatule pour faire un roux. Laissez cuire jusqu'à ce qu'il blondisse. Délayez le roux alors avec le vin blanc. Laissez réduire de moitié, puis ajoutez le bouillon de volaille et le concentré de tomates. Salez et poivrez.
Faites cuire quelques minutes à ébullition tout en mélangeant sans cesse. 

Remettez les champignons et les échalotes dans la sauce pour qu'ils terminent leur cuisson. Ajustez l'assaisonnement.

Hors du feu, incorporez les 25 g de beurre restant et les fines herbes.


dégustation

 un tournedos, un steak, une volaille, une escalope ou un sauté de veau

la châtaigne : Un fruit unique, bon pour la santé

la châtaigne

Un fruit unique, bon pour la santé
la châtaigne : Un fruit unique, bon pour la santé

 la châtaigne chasse le mauvais cholestérol

histoire


Originaire d'Asie mineure, la châtaigne a longtemps été considérée comme aliment de base, très nutritif, au même titre que les céréales. Le châtaignier avait d'ailleurs été surnommé "arbre à pain".

Sur les 700 variétés de châtaignes que l'on peut trouver dans nos régions, cinq tirent leur épingle du jeu : la Sardonne, la Bouche rouge, la Comballe, l'Aguyane et la Merle
 Les châtaignes sont cultivées avant tout dans les régions Rhône-Alpes, Aquitaine et Languedoc-Roussillon. Le monopole de la castanéïculture est cela dit détenu par l'Ardèche, reconnue en mai 2005 comme AOC.




Choisissez-la lourde, avec une écorce brillante. C'est en général le gage d'un fruit bien plein.
Conservez-la dans le bac à légume du réfrigérateur pas plus de quelques jours

cuisson des châtaignes
cuisson 

Consommez-la grillée en la faisant cuire dans une poêle à trous ou au four, pendant 15 à 20 minutes. Avant la cuisson, prenez soin de l'inciser, assez profondément pour atteindre la seconde peau, avec un couteau. Un conseil : enfermez-la une dizaine de minutes encore chaude dans du journal, elle sera d'autant plus facile à décortiquer. 

ou bien  ,  faites-la cuire à l'eau. sans oublier une feuille de figuier .
Dans ce cas, il faut l'inciser tout le long de la lunule (partie claire du bas de l'écorce) afin qu'après quelques minutes de cuisson, l'écorce et la peau indésirables se retirent facilement, d'une simple pression des doigts. Un conseil : ajoutez dans la casserole une cuillère d'huile qui assouplira l'écorce.

santé 

 Deux fois plus calorique que la pomme de terre ou la banane
 la châtaigne fait partie des fruits très énergétiques (180 kcal/100 g). Pour autant, il ne faut surtout pas la bannir de son alimentation, même si l'on surveille sa ligne : grâce à sa consistance et à sa grande richesse en fibres, elle est très rassasiante et permet ainsi de faire le plein d'énergie de longue durée.
 elle renferme sont des acides gras insaturés (qui chassent le mauvais cholestérol) il n'y a vraiment plus aucune raison de la bouder.

Sportifs ou abonnés au coup de pompe de l'hiver, vous avez trouvé en elle votre panacée. Cette source généreuse de glucides lents renferme également une belle quantité de vitamines B, essentielles à la bonne assimilation de l'énergie.
Pour ne rien gâcher, la châtaigne bat des records de teneur en potassium (600 mg/100 g) et en fer (1,3 mg/100 g), des nutriments indispensables au bon fonctionnement musculaire, entre autres.
Enfin, c'est un véritable réservoir de magnésium. Une portion de 100 g permet en effet de couvrir 15 % des apports quotidiens recommandés. 




Salmis de palombes

le Salmis de palombes

 la palombe se chasse dans tout le grand sud-ouest.
A CHACUN SA CHASSE FILET, APPEAU, PALOMBIÈRE

 40 min de préparation

 1 h de cuisson

Ingrédients
Salmis de palombe

pour 4 personnes :

- 2 palombes
- 3 tranches de lard
- 3 carottes quelques champignons
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 50 cl de bouillon
- 1 verre de Bordeaux rouge
- 1 petit verre d'Armagnac
- 2 cuillerées à soupe de farine huile, beurre - thym, laurier, sel, poivre


 


préparation :
- Couper les palombes en deux. Les faire dorer sur toutes les faces dans une cocotte avec 2 cuillerées d'huile et une grosse noix de beurre. Réserver.
Dans le jus de cuisson, faire revenir le lard coupé en dés, l'ail et l'oignon émincés. Les retirer une fois dorés.


- Faire sauter les champignons.


- Chauffer 1 petit verre d'Armagnac dans une petite casserole, flamber.
Mettre dans la cocotte les palombes, le lard et l'oignon. Ajouter 2 cuillerées à soupe de farine, faire blondir en remuant. Mouiller d'un verre de Bordeaux rouge et de 50 cl de bouillon. Incorporer les champignons et les carottes coupées en petits dés' Assaisonner de sel, poivre, d'une branche de thym et d'une feuille de laurier.


- Laisser mijoter 1 h, en remuant de temps en temps.



-------------------------------------------------------


fête, féria, festival, concert, tradition, exposition ......

suivez sur facebook https://www.facebook.com/vuessurlespyrenees

...........suivez nous sur facebook ou flashez nous


le Civet de chevreuil

 le Civet de chevreuil

pour 4 à 5 personnes
Ingrédients
Civet de chevreuil

- 1,5 kg de chevreuil (épaule et collet)
- 100 g de lard fumé
- 5 cl d’huile d’olive
- 1 litre de bon vin rouge
- 5 cl d’Armagnac
- 15 cl de sang de gibier
- 10 cl de crème épaisse
- 70 g de farine
- 30 g de beurre
- 2 oignons
- 20 petits oignons
- 250 g de girolles
- 2 carottes
- 3 gousses d’ail
- 4 branchettes de thym
- 2 feuilles de laurier
- 2 clous de girofle
- 4 feuilles de poireau
- 1 poignée de persil plat
- 2 càc de poivre fraîchement concassé
- ½ cuillère café de miel

Préparation :


- Eplucher et couper en lamelle les 2 oignons, 2 carottes, 4 feuilles de poireau, écraser les gousses d’ail et mélanger
- Dans une grande terrine en terre cuite, mettre la moitié des légumes, du thym, du persil, laurier, clou de girofle et du poivre concassé
Couper la viande en morceaux et en déposer la moitié dans la terrine, saler légèrement
- Remettre la deuxième moitié des légumes du thym du persil laurier, clou de girofle et du poivre concassé ainsi que le reste de viande, saler légèrement
Arroser avec l’Armagnac et recouvrir la viande avec le vin, réserver 3 jours au frais

Cuisson :


- Egoutter les morceaux de viande, sécher-les
Passer la marinade au chinois puis réserver le jus et les légumes
- Faire chauffer le jus de la marinade, l’écumer et le réserver
Dans une marmite en fonte, faire chauffer l’huile d’olive, y faire revenir à feu vif les morceaux de chevreuil, jusqu’à ce que la viande soit bien dorée
Singer la viande avec la farine
- Remuer avec une cuillère en bois et laisser colorer légèrement la farine, ajouter les légumes et le jus écumé de la marinade
- Couvrir la cocotte et laisser mijoter 2 heures 30 minutes en remuant de temps à autre et en veillant de ne surtout pas faire attacher
- Couper le lard fumé en lardons et les girolles en deux si elles sont trop grandes
Eplucher les petits oignons
En fin de cuisson, chauffer au four la terrine en terre cuite munie de son couvercle
- Chauffer une poêle, faire revenir dans la moitié de beurre les champignons jusqu’à résorption de leur jus, puis réservé au chaud dans un petit récipient
Dans la même poêle, faire revenir les lardons, et les ajouter aux champignons
Dans la même poêle ajouter les petits oignons dans la graisse des lardons avec le miel, et laisser les glacer
Le chevreuil est cuit, placer les morceaux dans la terrine préchauffée
Passer la sauce au chinois et la laisser bouillir légèrement sur le feu
- Ajouter le sang tout en remuant à l’aide d’une cuillère en bois, ajouter les champignons, les lardons, les petits oignons, la crème et laisser cuire environ une dizaine de minutes
Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire, la sauce doit être un peu poivrée
 

Verser la sauce sur la viande dans la terrine 

servir avec un purée de pomme de terre ou des nouilles

___________ suivez nous ! sur twitter et facebook _________

ifnot twittermets et saveur


Les pieds sous la table

dimanche 1 novembre 2015

Crumble aux fruits d'automne

Crumble aux fruits d'automne

 


 origine
________________________________


crumbly signifie friable
  Le crumble  est un gâteau d’origine britannique en général aux fruits
on peut dater son apparitionpendant les bombardements de Londres par les avions nazis pendant la Seconde guerre mondiale. Sans oeufs à cause du rationnement, la pâte grossière était à base de farine, de sucre et de margarine.


____________________

la recette




 préparation : 20 min
 cuisson : 25 min


ingrédients

- 3 pommes
- 3 poires
- 100g beurre mou 
 - 50 g de noisettes ou  de noix
- 150 g farine
- 30g sucre roux
- un peu de cannelle

- raisins
- raisins secs
- crème fouettée


préparation

- Préchauffer le four à thermostat 6 (180ºc).
- Découper les fruits en petits morceaux, les mettre au fond du plat.
- Rajouter les raisins secs, le sucre, le beurre, la cannelle.
- Faire la pâte, mettre la farine, le beurre, le sucre roux ensemble, malaxer jusqu'à obtenir une pâte avec des gros grumeaux.
- Mettre la pâte sur les fruits, enfourner pendant 30 min.
- Servir tiède avec de la crème liquide fouettée.

vin
un gewurztraminer d'Alsace